Le Japon à l’honneur (partie 3) : LE MATCHA

Suite de notre découverte des thés du Japon avec le Matcha.

UJI MATCHA

Thé matcha 1

Le thé matcha est un type de thé vert réduit en poudre fine.
Contrairement aux autres thés, le thé matcha n’est pas infusé mais « fouetté » afin d’obtenir un mélange mousseux. Il est riche en vitamines et antioxydant.
Le matcha est utilisé pour la cérémonie du thé japonaise.

Ce thé est traditionnellement préparé dans un large bol avec une cuillère à café de poudre, mélangé à 7 cl d’eau frémissante et fouetté au Chasen (fouet en bambou) jusqu’ à obtention d’une mousse légère. Liqueur amère aux notes végétales puissantes.

PREPARATION DU THÉ MATCHA

1 – Mettre une 1 cuillère à café de thé ou 2 spatules en bambou (chashaku) dans un bol japonais à Matcha (chawan), tremper le fouet dans l’eau chaude.

Cette spatule en bambou, est toujours selon la tradition transmis de maître à élève. Sa forme effilée permet de déposer délicatement le thé matcha au fond de votre bol.

2 – Verser peu à peu 7 cl d’eau à température 80°C. 

3 – Prenez le fouet en Bambou (Chasen) et mélangez doucement en faisant des formes de “W” avec votre poignet. Puis fouetter vivement jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène et que la consistance commence à devenir légèrement crémeuse (il doit se former une légère couche de mousse à la surface du liquide). Cet ustensile est indispensable à la préparation du thé matcha. Il est réalisé en bambou, et est fabriqué de la même manière depuis le XVe siècle.
A ce stade, on passe délicatement le fouet tout autour du bol en frôlant les parois avec les tiges du fouet pour égaliser le mélange et bien répartir la mousse.

4 – Après que la mousse se soit formée et bien repartie, sortir le fouet en brisant les bulles. On place le fouet à la verticale et au centre du bol afin de le retirer.

5 – Nettoyer le fouet en le rinçant sous l’eau et le laisser sécher. 

6 – Dégustez votre thé Matcha

Pour sa préparation nous vous proposons une gamme d’accessoires adaptés.

Région de KYOTO

Capture d’écran 2016-06-20 à 11.50.05
Kyoto ou Kyōto (京都市Kyōto-shilittéralement « ville capitale ») est une ville japonaise de la région du Kansai, au centre de Honshū. Elle fut de 794 à 1868 la capitale impériale du Japon, sous le nom de Heian-kyō (« Capitale de la paix et de la tranquillité »).
Avec ses 2 000 temples, ses sanctuaires, ses palais (Kyōto-gosho, palais Heian, palais Ōmiya), ses ponts, ses jardins, son architecture, Kyoto est considérée comme le centre culturel du Japon.
Située à l’intérieur des terres, Kyoto est protégée des fortes intempéries venant de l’océan.
Avec de hivers rigoureux et des étés plus chauds cette région est réputée pour produire le meilleur Matcha.
C’est dans cette région que nous avons sélectionné ce thé Matcha proposé en boîte de 20 g.
Un thé de grande qualité qui conviendra parfaitement au rituel du Chanoyu (littéralement « eau chaude du thé »), également connu sous l’appellation « cérémonie du thé ».

Lien vers la partie 4 : Le Japon à l’honneur (partie 4) : HOUJICHA

6 réflexions sur “Le Japon à l’honneur (partie 3) : LE MATCHA

  1. Pingback: Le Japon à l’honneur (partie 2) : GENMAICHA | Dammann Frères

Répondre à isoptech Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s